• Eglise Saint-Jacques. Cliché : Thomassin, Philippe, Roudoule, écomusée en terre gavotte.
    Eglise Saint-Jacques. Cliché : Thomassin, Philippe, Roudoule, écomusée en terre gavotte.

Eglise Saint-Jacques



Type de patrimoine :
patrimoines architecturaux ; architectures religieuses ; églises
Nom français :
Eglise Saint-Jacques
Description :
Nef centrale de trois travées, flanquée de deux bas-côtés de trois travées de moitié plus étroites, choeur légèrement plus bas que la nef, d'une travée plus approfondie d'une abside développant moins d'une demi-cercle. Communicaton nef-bas côtés par deux arcades transversales retombant sur de forts piliers sans présence de supports ; le pilier central correspond à la travée centrale des bas-côtés.
Corniche moulurée se développant tout autour de l'édifice avec décrochement pour une position moins haute dans le choeur.
Couvrement en voûte en berceau plein-cintre, avec un seul doubleau à l'entrée du choeur ; au chevet cul-de-jour percé d'un grand occulus. Deux grandes niches rectangulaires, cintrées en haut, encadrant la toile du maître-autel. Murs et voûtes totalement enduits. Façade percée d'une petite porte axiale surmontée d'une petite baie ébrasée vers l'extérieur, rectangulaire, proche du carré ; une seconde baie identique s'ouvre dans l'axe du collatéral nord.
Couvertures de tuiles rondes sur une toiture en bâtière reposante sur une forte corniche en quart-de-rond sur le mur pignon de façade et le long des murs goutereaux. Porte latérale ouvrant dans la première travée du bas-côté sud. Sacristie moderne attenante au chevet côté nord. Renforts extérieurs par des piliers bouttants appareillés qui sont un rajout qui masque les cerclages métalliques installés lors de la restauration de 1963.
L'église a été restaurée et agrandie en 1717 grâce aux dons dus à un voeu de Raphaël Douhet. Celui-ci mit, durant les travaux, sa chapelle privée Saint-Sébastier à la disposition de la population. Au-dessus de la porte latérale un linteau porte l'inscription : RD EX. VF/1717 "(Raphaël Douhet par ex-voto l'a fait en 1717). Le choeur pourrait n'avoir été rajouté qu'au 19e siècle. Restauration générale 1997/1999.

Thévenon Luc, Inventaire des édifices religieux du canton de Puget-Théniers, s.d.

Période création exécution :
1er quart 18e siècle ; 19e siècle ; 3e quart 20e siècle
Propriétaire :
propriété de la commune
Site protégé :
sans protection MH
Modalités de visite :
accès libre
Cote :
06124-ARC-00004
Rédacteur :
Thomassin, Philippe, Roudoule, écomusée en terre gavotte
Bibliographie :

Thévenon Luc, Inventaire des édifices religieux du canton de Puget-Théniers, s.d.