• église paroissiale Saint-Jean-Evangéliste et Paul. Cliché : Thomassin, Philippe, Roudoule, écomusée en terre gavotte, mars 2019.
    église paroissiale Saint-Jean-Evangéliste et Paul. Cliché : Thomassin, Philippe, Roudoule, écomusée en terre gavotte, mars 2019.

église paroissiale Saint-Jean-Evangéliste et Paul



Type d'édifice :
patrimoines architecturaux ; architectures religieuses ; églises
Nom français :
église paroissiale Saint-Jean-Evangéliste et Paul
Description :
Nef unique strictement rectangulaire de trois travées dont celle du choeur présente un léger resserrement grâce à deux pilastres plats légèrement saillants et un emmarchement de trois degrés portant une barrière de communion en bois. Chevet plat. Dans la première travée, de part et d'autre, s'ouvrent deux chapelles latérales de plan proche du carré, dont le chevet est percé d'une thermale.
Façade percée d'une porte axiale accessible par trois marches, surmontée d'une croix de stuc en relief, puis d'un occulus. Un clocheton à double arcade domine le pignon. La façade, qui correspond à la nef, forme une saillie marquée par rapport aux chapelles latérales. L'extérieur est entièrement revêtu d'un enduit ocre-rouge. Couverture en tuiles rondes sur une toiture en bâtière à très faible pente ; même couverture sur le clocheton.
A un édifice à nef unique que l'on peut situer dans le dernier tiers du 17e siècle ont été ajoutée vers 1870 les deux chapelles latérales. Réfection générale au cours des années 1985-1995.
Thévenon Luc, Inventaire des édifices religieux du canton de Puget-Théniers, s.d.

Historique :
The new village church was none other than the ancient chapel of the Holy Virgin. It was reconstructed and enlarged in the 19th century in order to receive the population of the village that at that time amounted to 140 souls.
During his pastoral visit in 1886, the Bishop of Nice reported the very poor condition of the parochial church that during the Revolution had served as refuge for belligerent troops. This parochial church, which was threatening ruin, wild be destroyed in 1888. It was located at the place of the present cemetery, which was transferred into "these walls" at this time.

 

Période création exécution :
2e moitié 17e siècle ; 3e quart 19e siècle
Propriétaire :
propriété de la commune
Site protégé :
sans protection MH
Cote :
06008-ARC-00001
Rédacteur :
Thomassin, Philippe, Roudoule, écomusée en terre gavotte

Lieu lié
Auvare (06) ()