Fontaine de Saint-Jean-des-Près, ou Saint-Jean-du-Désert. Cliché P. Thomassin, Roudoule.
Fontaine de Saint-Jean-des-Près, ou Saint-Jean-du-Désert. Cliché P. Thomassin, Roudoule.

Fontaine de Saint-Jean-des-Près, ou Saint-Jean-du-Désert



Type de patrimoine :
patrimoines architecturaux ; fontaines
Nom français :
Fontaine de Saint-Jean-des-Près, ou Saint-Jean-du-Désert
Historique :
C'est une source de romérage. Ces eaux passent pour soigner la gale, les écrouelles et les fièvres. Chaque année la population d'Entrevaux et des environs s'y rend en pèlerinage la veille du 24 juin lors de la fête de Saint-Jean-Baptiste. La grande fête des feux est aussi une fête de l'eau, en souvenir des Baptêmes pratiqués par le saint. Après plusieurs heures de marche, le curé de la paroisse bénit la source à la tombée du jour le plus long. L'historien Bouche y assista en 1642. Il relate dans son ouvrage la première mention de cette procession comme faite par un certain Gervais vers 1200. Il signale également que l'évêque de Glandèves Pierre Martin la mentionnait en 1448.
Mots-clés :
Chapelle Saint-Jean-du-Désert
Site protégé :
sans protection MH
Cote :
04076-ARC-00004
Rédacteur :
Thomassin, Philippe, Roudoule, écomusée en terre gavotte
Bibliographie :
Thomassin, Philippe, Topo-guide des fontaines et lavoirs du Pays de la Roudoule, édition Ecomusée du Pays de la Roudoule, Puget-Rostang, 2001, p.104
Bouche, Honoré, La Chorographie ou la description de la Provence, 1664, p.921.